Actualités

Fortnite contre Apple : ce qu’il faut savoir sur cette bataille royale qui se joue au tribunal et dans votre téléphone

Epic Games, qui a développé Fortnite, accuse le géant californien d’abuser de son pouvoir en prenant une importante commission sur les gains réalisés par le jeu. Le procès s’est ouvert lundi aux Etats-Unis.

Après des mois de va-et-vient médiatiques, le procès intenté par Epic Games, la société éditrice du très populaire jeu Fortnite, à Apple, s’est ouvert, lundi 3 mai, à Oakland (Californie), aux Etats-Unis. Ce procès, qui doit durer trois semaines, est suivi de près par toute l’économie de la tech et les plateformes en ligne. Franceinfo vous explique pourquoi. Epic Games, à l’origine de la plainte, s’attaque au modèle économique de l’App Store, le magasin d’applications qui se trouve sur les appareils d’Apple. Il dénonce les conditions posées par le géant. Tous les développeurs d’applications peuvent en effet vendre du contenu additionnel (abonnements, monnaie virtuelle…), mais pour cela ils doivent passer par Apple, qui joue le rôle d’intermédiaire et prélève une commission de 30% sur toutes les transactions. Depuis décembre, cette commission s’élève à 15% pour les plus petits éditeurs indépendants.

L’offensive a commencé le 13 août 2020, date à laquelle Epic Games a initié une campagne de communication nommée #FreeFortnite sur les réseaux sociaux, pour accompagner le lancement d’une boutique alternative au sein de l’application du jeu vidéo sur iOS, le système d’exploitation dévéloppé par Apple pour ses appareils de type iPhone. Epic Games proposait ainsi à ses joueurs d’acheter la monnaie virtuelle de Fortnite moins cher s’ils passaient directement par son système de paiement, et non par celui d’Apple. En réponse, la firme californienne a immédiatement retiré de l’App Store le jeu très populaire, qui comptabilise plus de 116 millions d’utilisateurs sur iOS. Conséquence : Epic Games a porté plainte contre Apple pour “abus de position dominante”. L’éditeur de jeux vidéo assure se battre “par principe”, au nom de la liberté des développeurs et des joueurs.

La firme à la pomme a bloqué les mises à jour et les nouvelles installations de Fortnite sur l’App Store. Elle a aussi indiqué mettre un terme aux moyens de développement de Fortnite sur les appareils dépendant de son système d’exploitation iOs. Par conséquent, la mise à jour 14.00 baptisée “Chapitre 2 – Saison 4 de Fortnite” n’est pas sortie sur iOS et macOS (système d’exploitation pour les ordinateurs développés par Apple) le 27 août, explique Epic Games sur son site. Il est toujours possible de jouer à la version 13.4 de Fortnite, mais l’accès aux nouveaux contenus est impossible pour le moment.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *